Commission Nordique & Ski-roue

Le ski nordique et ski à roulettes (ou Ski-roue) :

Pour développer cette nouvelle activité au sein de notre club, nous recherchons des pratiquants débutants ou confirmés dans le but de promouvoir cette discipline par des sorties loisirs ou par la compétition.

°° Pendant la période hivernale les sorties se feront dans notre beau massif Vosgien, au Schnepfenried, au Lac Blanc etc…
Les groupes seront encadrés par notre moniteur fédéral*, qui peut donner des cours de ski de fond aux membres du club et également à d’autres personnes dans le cadre d’un stage organisé par le Club.

°° Pendant la période estivale, des sorties en ski à roulettes seront organisées. Ces deux disciplines se complètent, et des compétitions sont également organisées pour les skis à roulettes. Nous souhaiterons avoir une petite équipe de compétiteurs, amateurs ou non, pour participer à ces différentes manifestations ou compétitions.

[*Moniteur  ski de fond niveau 2°degré (= Enseigner le ski à tous niveaux, sur tous les types de terrains adaptés aux capacités des membres du groupe, dans le cadre des activités proposées par son club)]
                       Maintenant, un peu d’histoire

 

Le ski Nordique ou ski de fond:

Le ski de fond est un sport d’hiver de la famille du ski nordique, populaire notamment en Europe du Nord, Canada, Russie ou l’Alaska. De ce sport, se sont développées d’autres disciplines telles que le saut à ski, le combiné nordique (combinaison du saut à ski et du ski de fond) et le biathlon (combinaison du tir à la carabine et du ski de fond). Ce sport se pratique sur des terrains plats ou vallonnés avec la présence de la neige.
Sport olympique dès la mise en place des Jeux olympiques d’hiver en 1924, l’organisme en charge de la réglementation de la discipline et de ses épreuves est la fédération internationale de ski (FIS), cette dernière gère les différentes compétitions qui rythment le calendrier en période hivernale : les championnats du monde (toutes les années sauf année olympique), la coupe du monde (depuis 1982) et la coupe Marathon (depuis 1999 pour les courses longues distances en coopération avec la Worldloppet).
Les skis utilisées sont longs, étroits, ne possèdent pas de cares métalliques et sont fixés uniquement à l’avant du pied. Deux techniques de ski existent : la technique traditionnelle, dite « pas alternatif » (« classique »), qui consiste à avancer dans deux traces parallèles et depuis les années 1980 la technique du « pas de patineur » (« skating ») dont le style au niveau des jambes peut s’apparenter au roller ou au patin à glace. La surface de leur semelle est globalement plate, lisse sur toute sa longueur pour le ski de skating, et comprenant soit des écailles, soit une chambre à fart en son centre pour le ski de classique, afin de permettre la propulsion en avant. Le ski de fond skating est le sport nécessitant le plus fort VO2 max (puissance respiratoire), devant la course à pied, la natation et le cyclisme.
( Pour plus de détails voir le site : http://fr.wikipedia.org/wiki/Ski_de_fond )

Ski à roulettes ou ski-roue :

Le ski-roue , encore appelé ski à roulettes ou rollerski, est une discipline du ski qui se pratique toute l’année sur le goudron, sur la route, sur les nombreuses voies vertes (Vosges, Bretagne…) ou sur des pistes appropriées. Pour skier, il faut disposer d’un matériel spécifique. Les skis sont composés de poutres en alliage d’aluminium (mais aussi en fibre de verre ou fibre de carbone), à l’extrémité desquelles sont montées des roues. L’entraxe entre les roues doit être au minimum de 530 mm pour pouvoir participer à des compétitions. Les roues peuvent être de diamètre différent (mais de 100 mm maxi pour être homologuées en compétition) et de largeur différentes et posséder ou non un système anti-recul. Ce dernier dispositif permet de skier en technique Classique (pas alternatif). Mais il est inutile pour la technique du pas de patineur ou skating. Sur chaque ski sont également posées des fixations de ski de fond. Les chaussures sont les mêmes que pour l’hiver. Enfin les bâtons diffèrent des bâtons utilisés sur la neige par des pointes renforcées (carbure de tungstène) pour retarder l’usure sur le goudron. Pour pratiquer le ski-roue, il est également recommandé de porter des protections, notamment un casque. Il est de plus en plus recommandé également de porter une chasuble réfléchissante pour être plus visible des autres utilisateurs de la route. Il existe depuis 2001 une formation fédérale de moniteur de ski-roue. Initiée et mise en place par un club breton, elle permet de préparer des encadrants pour les clubs de la FFS. La formation comprend notamment un module consacré à la sécurité, qui permet de prendre en compte les divers problèmes d’une pratique sportive au milieu de la circulation.
Compétition :
Le ski-roue est peu développé en France où ce sport est surtout considéré par la Fédération comme un moyen d’entraînement au ski de fond, mais il existe quand même quelques belles courses comme la Trans’roller qui se déroule chaque année en septembre dans le massif du Jura.
(*Informations recueillies sur  Wikipédia).

Chaussure montée sur Roller - ski  Roller - skiSkate Roller - skiNotre compétiteur en ski de fond

Notre compétiteur en ski-roue